La vérification d’email : Le pourquoi du comment.

Temps de lecture 5 Minutes Aller plus loin

Cela peut surprendre : vous souscrivez à notre plateforme d’email marketing Benchmark, vous vous préparez à lancer votre première campagne, vous importez votre première liste et puis… votre progression s’arrête. On vous demande de vérifier vos adresses emails.

Ne vous inquiétez pas – on s’occupe de tout. Nous allons répondre à vos questions et vous relancez. L’idée ’est que la vérification d’email ne prend pas longtemps, ne coûte pas grand-chose, et peut significativement améliorer votre marketing. Rentrons dans le vif du sujet.

Qu’est-ce que la vérification d’email ?

La vérification d’email est le processus consistant à s’assurer que les emails sur votre liste sont bien  liés à une messagerie. En d’autres termes, il s’agit de s’assurer que les messages que vous allez envoyer auront une destination.

Pourquoi dois-je vérifier mes emails ?

Parlons des messages non délivrés. Si vous envoyez vos emails à une liste non vérifiée, les conséquences pourraient être fâcheuses. Un fournisseur de service d’emailing comme Benchmark vous permet d’être proactif dans la vérification d’emails, afin de vous protéger de :

La suspension de compte

Les fournisseurs d’accès à internet, les filtres anti-spam, et les services de sécurité pour email fixent tous un seuil de plaintes pour spam, de messages non délivrés, et de désabonnements. Si vous envoyez un email à une liste obsolète ou laissée à l’abandon, vous allez certainement provoquer une augmentation de ces trois paramètres.

Les plateformes d’emailing comme Benchmark ont l’obligation de respecter ces seuils. Si vous les dépassez, cela peut  forcer à suspendre votre compte afin de maintenir une réputation et un taux de délivrabilité pour l’ensemble des serveurs.

La vérification d’une liste d’emails est particulièrement utile pour réduire le nombre de messages non délivrés.

Mauvais résultats marketing

Vous vous sentirez peut-être productif en envoyant un email à un grand nombre d’adresses, mais si elles ne sont pas valides, vous n’atteindrez jamais votre objectif. Après tout, l’envoi d’email est une tactique. L’objectif implicite est de créer un lien, ce qui est impossible avec une adresse invalide.

Si un nombre trop important de vos emails rebondit, cela peut nuire à votre délivrabilité. Ce qui signifie que même des adresses valides pourront ne pas entendre parler de vous.

De plus, un taux de rebond élevé peut brouiller les données de votre campagne, et il sera plus difficile de comprendre ce qui fonctionne ou pas pour les adresses valides sur votre liste.

Gaspiller de l’argent

Comme les fournisseurs de services d’emailing comme Benchmark basent leurs prix sur le nombre d’abonnés de chacune des listes de l’utilisateur, le fait de conserver des adresses mail invalides dans le système est une perte sèche.

Comment Benchmark sait-il si mes emails ont besoin d’être vérifiés ?

Benchmark travaille avec BriteVerify pour établir un scan préliminaire d’une partie de votre liste.

Pendant le processus de vérification, BriteVerify vérifie la syntaxe des emails (« l’email comprend-il le symbole @ »), vérifie le domaine de l’email (dans la base de données MX), et confirme que l’adresse existe bien sur le serveur en utilisant des intégrations personnalisées.

Benchmark informe  les utilisateurs lorsque le pourcentage d’emails risqués dans l’échantillon de la liste dépasse sa limite acceptable.

En général, bien entendu, il vaut mieux pour tout le monde vérifier l’intégralité d’une liste d’emailing avant de l’importer dans un fournisseur de services d’emailing (ESP). Même si le processus préliminaire de Benchmark aide à évaluer votre risque, il ne soumet pas toute votre liste à un scan complet. C’est là que BriteVerify entre en scène.

Quels sont les emails risqués et comment les gérer ?

BriteVerify trie les emails en différentes catégories, les emails « Valides » ne présentant aucun risque, et les emails « Invalides » étant ceux qui vous devez évidemment retirer de votre liste.

Les autres catégories sont un peu plus nuancées.

Les emails « Acceptent tout » sont associés à des domaines qui acceptent tout ce qui leur arrive – en principe. Ces domaines fourre-tout peuvent tout de même avoir un pare-feu ou un autre filtre qui pourrait supprimer ou faire rebondir votre email.

Les emails « Inconnus » sont associés à un domaine qui ne répond pas. Il peut s’agir d’un problème temporaire, mais cela crée dans tous les cas de l’incertitude.

Comme les emails « Inconnus » sont risqués, il vaut mieux être prudent. Si une grande partie de la liste est constituée d’emails Invalides, vérifiez l’ancienneté de la liste utilisée..

De plus, BriteVerify scanne et identifie deux autres types d’emails potentiellement risqués : les adresses-rôles, et les adresses temporaires.

Les adresses qui spécifient un rôle sont généralement des adresses génériques.. Par exemple, les adresses commençant par vente@, support@, ou info@. Ces emails peuvent être gérés par plusieurs personnes appartenant à plusieurs services.  Il n’est pas possible que chaque personne du groupe donne son accord pour recevoir vos messages vers une adresse utilisée par plusieurs personnes. Si c’était le cas, chaque personne s’inscrirait séparément avec sa propre adresse. Généralement, si vous envoyez un email à ces adresses, vous récolterez un taux de plaintes élevé.

Les adresses temporaires ou jetables sont créées par des utilisateurs qui ne souhaitent pas utiliser leur adresse principale. Il peut s’agir pour eux de dissimuler leur identité, ou simplement de ne pas vouloir rejoindre une énième mailing list. Les adresses temporaires sont valides et actives pendant un temps – en fait, les utilisateurs les donnent à de nombreuses organisations. Mais elles ont plus de chances d’être supprimées après un certain temps. A cause de leur nature temporaire, elles sont identifiées comme risquées, et ne doivent pas être incluses dans les listes que vous importez dans Benchmark.

Comment vérifier mes emails, et combien ça coûte ?

Vous pouvez vous inscrire sur BriteVerify et vérifier vos emails en cliquant sur ce lien et en suivant les étapes indiquées..

Quant au coût, une bonne vérification d’email vous fait économiser de l’argent.

Par exemple, si vous maintenez 100 000 abonnés sur Benchmark, cela vous coûte 449,95$ par mois. Si 20% de ces emails sont invalides (une estimation réaliste), cela signifie que l’utilisateur ne devrait idéalement payer que pour 80 000 abonnés valides, pour un coût de 360$ par mois.

Sans vérification, l’utilisateur paie le prix fort. La différence entre l’idéal et le réel est une perte sèche de 89,95$ par mois ou 1079,40$ par an.

BriteVerify facture seulement un centime la vérification de vérifier chaque email – dans notre cas, 1000$ pour 100 000 adresses. La vérification est donc amortie en moins d’un an – sans compter tous les avantages liés au fait de disposer de données marketing beaucoup plus précises.

Nettoyer sa liste présente des avantages directs et mesurables. Mike Means, responsable des canaux de vente chez BriteVerify, déclare que le fait de « surveiller en permanence la qualité de vos emails avant d’envoyer est devenu ‘incontournable’ car les données sur les emails ont une durée de vie plus courte que ce que l’on pense. »

Pourquoi ai-je autant d’adresses mail invalides ?

Voici quelques raisons fréquentes qui font que vous pouvez avoir un taux élevé d’emails Invalides et autres emails risqués :

  • La caducité de la liste. Les adresses emails ne restent pas forcément valides pour toujours : les utilisateurs changent d’emploi, se marient, ou abandonnent leur compte. Citant une étude de MarketingSherpa, HubSpot note que « les bases de données d’email marketing se dégradent  naturellement d’environ 22,5% chaque année. »
  • Vous n’avez pas validé vos emails après les avoir reçus via un formulaire web, laissant ainsi le champ libre aux coquilles. En plus de nettoyer votre liste, BriteVerify peut bloquer les fautes de frappe dès leur point d’entrée.
  • La liste est bardée d’adresses qui spécifient un rôle (comme vente@ ou marketing@) ou d’adresses jetables.

Même les plus grands marketeurs ont de mauvaises adresses sur leurs listes. Mais ils savent qu’en étant proactifs et en les supprimant, ils parviendront à une meilleure performance et  à mieux mesurer leurs campagnes.

Vous recherchez une solution intuitive et perfomante pour gérer vos contacts?

De nouveaux prospects à la fidlélisation de clients existants, Benchmark est le partenaire de votre stratégie d’emailing.

avatar
  Subscribe  
Me notifier des