Séminaire: comment relancer les ventes de votre eCommerce pendant l’été

Emailing - Temps de lecture 4 Minutes

Séminaire: comment relancer les ventes de votre eCommerce pendant l’été

Lire plus

Publications récentes

“La Magie du rangement” : 2 règles que vous devriez suivre

“La Magie du rangement” : 2 règles que vous devriez suivre

Aller plus loin • mai 23, 2016

Un jour classique, je travaille sur au moins trois projets différents depuis mon bureau chez moi - et je travaille souvent à distance. Le nettoyage de printemps de l’espace de travail prend une toute nouvelle dimension pour moi. J’ai entendu parler récemment de “La Magie du rangement”, un livre qui prend les principes japonais du réductionnisme et qui les applique à votre vie. Bien entendu, le scénario est un peu différent puisque je n’essaie pas de ranger ma vie domestique quotidienne ; mais les règles s’appliquaient tout de même à ma vie professionnelle. Avant de commencer, visualisez votre destination - l’un des conseils donnés dans le livre consiste à visualiser votre destination. Quand vous faites votre nettoyage de printemps chez vous - et tout le monde l’a déjà fait une fois - vous savez que vous imaginez comment vous voulez que votre domicile soit rangé. Il en va de même avec votre espace de travail, mais vous devriez visualiser plus que la simple façon dont vous voulez qu’il soit rangé. Il doit s’agir d’émotion et d’esthétique. Demandez-vous comment vous voulez vous sentir quand vous êtes dans votre bureau ? Et que voulez-vous pouvoir faire mieux ? Est-ce qu’un changement dans l’espace va transformer la façon dont vous percevez, ressentez ou vous servez de quelque chose - ou peut-être tout en même temps ? Personnellement, quand je range mon espace, je pense également toujours à la fonction dans un espace numérique. Pour moi, cela veut dire ajouter de nouveaux outils organisationnels pour aider mes processus quotidiens à mieux rouler. Ou peut-être ai-je besoin de plus de mémoire sur mon espace numérique pour pouvoir archiver et accéder à numérique à tout ce dont j’ai besoin ? Jetez d’abord - visualiser votre destination peut également inclure la manière dont vous gérez votre activité. Vous essayez peut-être d’améliorer la productivité ou l’efficience ? Si c’est le cas, alors les mesures et les processus qui ne fonctionnent pas pour vos besoins doivent être jetés. C’est plus facile pour les start-up, et plus difficile à mesure que les start-ups se transforment en entreprises. Mais même à l’échelle d’une entreprise, vous devez être assez flexible pour pouvoir essayer de nouvelles manières de fonctionner. Jetez ce qui ne marche pas, afin d’avoir la place d’essayer de nouvelles choses. L’un des principes majeurs du livre est d’apporter plus de joie à votre vie. Le même principe reste vrai pour votre espace de travail. Et si c’est le cas, débarrassez-vous de ce qui ne vous procure pas de joie. Si pour quelque raison que ce soit, cet aspect morne du business est un impératif, alors trouvez une manière de le rendre plus amusant et plus personnel. “La Magie du rangement” indique que vous ne pouvez pas ranger si vous n’avez jamais appris à le faire. Si vous êtes dans cette situation, alors commencez quelque part, et commencez doucement. Et si ce n’est pas le cas pour vous, alors sachez que faire de ce processus de rangement une activité régulière de votre activité vous aidera à rester flexible. En rangeant votre activité, faites ce qui marche pour vous - et prenez du plaisir dans le processus. Il s’agit principalement de vous et de ce que vous voulez dans un an, et c’est un processus qui doit vous faire plaisir.


Lire plus
“La Magie du rangement” : 3 règles que vous devriez jeter

“La Magie du rangement” : 3 règles que vous devriez jeter

Aller plus loin • mai 23, 2016

Quand j’ai commencé à lire “La Magie du rangement”, je l’ai lu avec l’intention de ranger mon espace personnel. J’ai été agréablement surpris par le fait que de nombreuses astuces pouvaient aussi être utilisées dans mon espace professionnel. Mais quelque chose d’autre m’a marqué : certaines règles étaient parfaites pour une application professionnelle, alors que d’autres étaient à l’opposé. Donc si vous avez lu mon autre post sur comment appliquer ces règles, alors celui-ci est le suite logique; ce post porte sur ce qu’il ne faut pas faire. Précédemment, nous parlions des règles à suivre, et elles supposaient de visualiser où vous vouliez aller, ainsi qu’être à l’aise avec le fait de jeter ce qui ne marche pas. Voici maintenant deux règles provenant de “La Magie du rangement” que vous ne devriez surtout pas appliquer à votre business. La première règle est d’éviter de rester fixé sur “visualiser sa destination”. Vous êtes peut-être un peu perdu. Comment puis-je édicter cette règle alors que je conseillais de faire l’inverse dans l’article précédent ? C’est simple. L’idée de destination pose problème à certaines personnes. Certaines d’entre nous peuvent imaginer un cadre général de l’endroit où nous voulons aller, et nous pouvons le modifier et rester flexible tout en avançant. Et puis il y a les autres personnes. Celles qui ne sont pas flexibles, et qui restent fixés sur un chemin, et qui ont du mal à trouver la flexibilité Imaginons que vous êtes en train de ranger votre espace, spatial ou numérique, et que vous réalisez que quelque chose ne fonctionne plus. Vous aviez peut-être une idée en tête, une destination fixe que vous visualisiez, mais en triant ces vieux fichiers et en pensant à votre travail, vous réalisez qu’il y a peut-être une nouvelle idée. Il peut s’agir d’une nouvelle façon de faire quelque chose de simple, ou un projet que vous voulez explorer en parallèle. Quoi que ce soit, la flexibilité vous donne l’occasion de l’explorer. Un état d’esprit fixe n’est vraiment pas souhaitable, il vous faut un état d’esprit de progression. C’est particulièrement vrai dans le développement personnel et professionnel, et ce n’est pas moins vrai dans le scénario qui nous occupe. Ce qui nous amène à notre deuxième point : visez la perfection. Il ne faut vraiment pas viser la perfection. En fait, la perfection n’existe pas. Quand vous visez la perfection, essayez plutôt d’atteindre un contrôle qualité qui pose certaines exigences, et non pas l’équivalent business de la Mona Lisa. Le troisième conseil que vous devez jeter est “ne changez pas de méthode pour accommoder votre personnalité”. Vous devez absolument changer de méthode pour qu’elle vous convienne. Après tout, votre business tourne autour de vous. Si l’an dernier quelque chose n’a pas marché pour vous, pourquoi vouloir le garder ? Tout ce qui n’a pas marché l’an dernier dans votre business, doit être supprimé afin de faire de la place pour de nouvelles inspirations, de nouveaux processus, et de nouvelles façons d’explorer votre business. Si vous avez lu “La Magie du rangement”, y a-t-il d’autres conseils que vous appliqueriez à votre environnement professionnel ? Nous sommes curieux de vous lire !


Lire plus
“La Magie du rangement” : Comment ranger votre stratégie de contenu

“La Magie du rangement” : Comment ranger votre stratégie de contenu

Aller plus loin • mai 20, 2016

Pour un vétéran dans le conseil en stratégie de contenu, il est toujours rafraîchissant de tomber sur quelque chose qui vous inspire à trouver du nouveau contenu et vous fait réfléchir différemment sur le contenu. En feuilletant “La Magie du rangement”, j’ai été surpris de trouver ma nouvelle source d’inspiration pour le contenu : le rangement. Et même si j’adore que les choses soient organisées, je ne prends absolument aucun plaisir à faire un nettoyage de printemps chez moi. Je vois ça comme une corvée annuelle nécessaire, par laquelle il faut passer. Mais en lisant les pages concernant le rangement du placard, j’ai immédiatement pensé au contenu. Avec les vêtements, le livre met en avant un principe qui sert de test éliminatoire pour chaque vêtement. L’idée, c’est que vos vêtements doivent apporter de la joie. La plupart de mes vêtements échoueraient à ce test. Les vêtements sont juste des vêtements pour moi. Mais...le contenu, là c’est complètement différent. Lorsque je regarde mon contenu, je me dis, “Qu’est-ce qui dans tout ça m’a apporté de la joie”. Quel contenu, même des années après l’avoir créé et m’être enthousiasmé, m’apporte encore de la joie. Même si, bien entendu, vous n’allez pas supprimer du contenu comme vous jetez des vêtements, le contenu qui vous a apporté de la joie forme un ensemble de points sur une carte, qui vous guide vers ce qui vous passionne. Y a-t-il un thème commun qui unifie ce qui vous parle le plus ? Comment était le processus qui a abouti à ce contenu ? Qu’est-ce qui l’a rendu si agréable et vous donne envie de le refaire ? Vous allez peut-être découvrir que c’est le fait de collaborer qui vous a apporté le plus de joie. Ou peut-être les articles plus créatifs ou plus techniques. Comme pour les vêtements, cela dépend de l’individu, mais de toute manière, vous devriez commencer à voir un modèle se dessiner, de ce qui vous apporte la joie. D’un autre côté, à mesure que vous parcourez votre contenu, il se peut que vous supprimiez du vieux contenu. Il y a de bonnes raisons de vouloir faire ça. Vos capacités à créer du contenu ayant évolué, vous allez vous rendre compte que votre voix a changé, ainsi que votre envergure comme écrivain ou comme équipe de contenu. Certains articles ne feront tout simplement plus l’affaire. Donc vous pouvez soit les jeter, soit passer au contenu qui vous attire et qui reflète qui vous êtes en tant que marque. La troisième option, c’est de mettre à jour les articles. Vous avez peut-être un blouson que vous détestez mais que vous adoreriez si vous la transformiez en veston ; donc vous le transformez. Il en va de même avec votre contenu. Vous avez peut-être été sur la bonne voie au moment de l’écrire, mais les efforts que vous avez fournis ne sont tout simplement pas à la hauteur de ce que vous produisez maintenant. Au lieu de le supprimer, vous pourriez le modifier. Si vous prenez cette route, n’oubliez pas d’indiquer que l’article a été modifié. J’ai envie de dire que vous avez déjà investi tellement de temps et d’effort dans un article, et qu’à un certain moment il vous paraissait utile - et il paraîtra encore utile à quelqu’un d’autre. Au lieu de le supprimer, il vous suffit de lui donner un nouveau souffle pour qu’il reflète votre marque et vous-même à nouveau, et qu’il soit réorienté pour que quelqu’un d’autre puisse en profiter. Quand on sait que le contenu moyen prend entre 4 et 6 heures à créer, ce serait dommage de le supprimer comme s’il n’avait plus aucune valeur.


Lire plus
“La Magie du rangement” : votre espace professionnel sacré

“La Magie du rangement” : votre espace professionnel sacré

Aller plus loin • mai 20, 2016

Dans le dernier post, je parlais de la façon dont j’ai lu “La Magie du rangement”, dans lequel j’ai été inspiré au point de trouver une nouvelle façon de traiter le contenu. En parcourant les chapitres, j’ai également trouvé l’inspiration pour mon espace professionnel. Un espace de travail est très important à mes yeux. C’est là que vous passez le plus clair de votre temps. C’est là que vous investissez votre temps et votre énergie. Je pense qu’il doit vraiment refléter qui vous êtes, et qu’il doit être traité comme un espace de création. C’est pour cela que je suis un peu horrifié quand j’arrive dans un espace morne ou décoré aux néons et à la moquette. Est-ce vraiment le mieux que l’on puisse faire pour nous-mêmes ? Nous ne sommes pas des machines. Nous sommes des gens qui vivent et respirent. Nous sommes des êtres organiques qui ont besoin d’être dans un espace tout aussi organique. Je dirais que même si tout le monde n’est pas d’accord avec cette façon new-age de penser les espaces professionnels, c’est l’idée principale derrière l’augmentation massive des espaces professionnels créatifs : c’est une tentative collective de se réapproprier notre espace, et de réinjecter de l’humanité sur le lieu de travail. “La Magie du rangement” m’a aidé avec ça. Comme je travaille dans le contenu, le contenu physique s’accumule autour de moi sous la forme de livres, magazines, journaux, papiers et toujours plus de papiers. Ça ne finit jamais. Cette année, j’ai décidé de reprendre le contrôle, et j’ai commencé à numériser progressivement tout ce que je pouvais. Mais c’est une batailler perdue la plupart du temps. “La Magie du rangement” aide à régler ce problème. Ce qui est surprenant, c’est que l’auteur ne conseillait pas de prendre quelques minutes chaque jour pour jour, affirmant que si c’est le cas vous rangerez en permanence. J’ai trouvé cela intéressant. Elle recommandait plutôt de purger tout ce qui n’a pas été utilisé et qui n’est pas nécessaire. elle nous apprenait aussi à chercher les signaux d’alarmes dans notre propre processus de pensée. Donc par exemple, si vous dites “je m’y mettrai plus tard... je veux quand même en tirer quelque chose”, devant un article séminal datant de plusieurs années, considérez cela comme un signal d’alarme qui veut dire “je ne m’y mettrai jamais.” Une règle assez générale veut que nous ne nous replongeons jamais dans ce genre de documents. Il en va de même pour la documentations des conventions ou des expos, comme les flyers, les cartes de visite, brochures, papiers (et je dirais, même les magazines et les journaux qui nous servent de support d’apprentissage). Si vous ne mettez pas à quelque chose rapidement, vous ne le ferez jamais. Ce qui m’amène au processus. En tant qu’écrivain, je ne peux pas me permettre de jeter de très bons articles et journaux qui pourraient me donner des idées. Je suis sûr que la plupart d’entre vous rencontrent le même problème, sous une forme ou une autre. Donc voici ma solution : consacrez-y du temps chaque jour. Si c’est une heure collective que vous dégagez tous pour vous rassembler dans une pièce et le faire, alors faites cela. Si la revue des documents doit être votre rituel en prenant le café le matin, alors faites-le. L’important, c’est de trouver une façon de vous réapproprier votre espace, et de le rendre fonctionnel d’une façon qui ne vous submerge pas. Et cela passe par l’humanisation et la personnalisation du processus également, mais en le transformant en un rituel. Pour moi, il s’agit de traiter l’espace avec l’amour et le soin que je donnerais à ma chambre ou ma salle de bain. Et c’est une autre information tirée du livre : décorez votre espace avec des articles spéciaux. Quand vous traitez votre espace avec respect, que ce soit avec du mobilier que vous aimez, des photos, ou des babioles, vous personnalisez cet espace. Une fois que vous l’avez personnalisé, cet espace devient plus dur à violer, y compris par vous. Ce n’est plus seulement un espace où vous travailler de 9 à 17 ; c’est un endroit où exercer votre art, et il doit vous insuffler de la joie.


Lire plus
Le top 10 des objets d’email pour augmenter votre taux d’ouverture

Le top 10 des objets d’email pour augmenter votre taux d’ouverture

Emailing • mai 20, 2016

Vous passez beaucoup de temps à écrire l’argumentaire de vente parfait dans votre email, à insérer les liens parfaits et à composer un CTA (call-to-action). Est-ce que votre temps est bien réparti ? Tout cela ne sert à rien si personne n’ouvre votre email. C’est là que l’importance du titre de l’email se fait sentir. L\'email marketing reste l’une des meilleures méthodes de communication avec vos prospects, cibles et clients. A l’époque des boîtes de messagerie saturées, avant que vos prospects, cibles ou clients lisent votre email...il doit d’abord être ouvert. C’est pourquoi le titre de l’email joue un rôle vital. Plus il y a de gens qui ouvrent vos emails, plus vous aurez de chances de vendre. Des milliards d’emails commerciaux sont envoyés chaque jour pour capter l’attention du client. Combien d’emails restent non-lus dans votre messagerie ? 200 ? 500 ? Probablement 1 000 si vous vous êtes inscrit à d’innombrables listes d’emails. Les gens reçoivent aujourd’hui de nombreux emails par jour et la plupart restent non-lus. Ils sont inondés d’informations comme jamais, et ils ont moins de temps pour les absorber. La plupart des emails sont tout simplement ignorés...sauf si leur titre est génial. D’après une étude statistique sur les emails, 35% des répondants ouvrent leurs emails en regardant seulement leur titre, et 69% des répondants désignent un email comme spam en regardant seulement son titre. Il n’y a pas de titre miracle pour chaque domaine d’activité, parce que ce qui marche bien pour un secteur d\'activité peut ne pas bien marcher pour un autre. Pensez-y : allez-vous ouvrir un email dont le titre est “Ouvrez-moi” ou “Bonjour” ou “URGENT” ou “Abonnez-vous pour gagner un iPhone 6S+ GRATUIT” ou quelque chose du genre ? Tous ces emails atterrissent directement dans votre dossier SPAM. Un mauvais titre fera que 5 fois moins de clients ouvriront et liront vos emails. Les meilleurs titres d’emails de ventes doivent être créatifs, et susciter l’intérêt des clients. Ils doivent avoir un titre qui éveille la curiosité et qui leur parle, tout en étant informatif. Vous cherchez des titres intéressants et provocateurs pour vos emails de ventes qui ont “Ouvre-moi vite?” écrit sur le front ? Alors voici quelques titres d’emails qui augmenteront le taux d’ouverture de vos emails : \"Besoin de mon aide ?\" ou \"J’espère pouvoir vous aider\" Les meilleurs vendeurs aujourd’hui sont ceux qui peuvent aider leurs clients à résoudre des problèmes. Si votre email arrive dans la boîte de messagerie avec un titre ouvert tel que “Dîtes-moi ce que qui vous pose problème” ou quelque chose comme “J’espère pouvoir vous aider”, il y plus de chances que vos emails soient ouverts. Les prospects comprennent que vous êtes disposé à vous rendre utile auprès de vos clients. [Nom du Prospect], avez-vous 15 minutes pour une conversation ? Ce genre de titres distingue vos emails des autres marketers, parce que vous posez une question directement dans le titre, qui interpelle la personne avec son nom. Les titres personnalisés comprenant une question augmentent le taux d’ouverture. Si quelqu’un vous a recommandé à un prospect, assurez-vous d’utiliser leur nom dans le titre plutôt que d’attendre le corps de l’email pour l’écrire. En utilisant le nom du “parrain” dans le titre, cela attirera immédiatement l’attention du prospect, et donnera également une crédibilité automatique à l’expéditeur, qui tire profit d’un lien existant avec le prospect. Un titre comportant une réponse \'Re\' Beaucoup de marketers utilisent un “Re:” ou “FW:” dans leur titre, avec l’objectif d’augmenter le taux d’ouverture et de conversion. C’est une tactique astucieuse, car elle montre l’existence d’une relation personnelle avec le prospect, puisque vous lui répondez. Cependant, une fois que le prospect ouvre l’email et comprend qu’il a été dupé, et qu’il n’a jamais eu de conversation avec vous, alors ce type de titre d’email ne l’impressionnera plus. Si vous avez déjà parlé avec le prospect, et qu’il s’agit d’une véritable réponse, alors vous pouvez essayer de supprimer le titre, et de ne garder que “Re:” pour augmenter le taux de réaction à vos emails de vente. Les titres d’emails qui contiennent une idée qui intéresse le prospect Si vous êtes un bloggeur, un email dont le titre est “Idée pour augmenter les visiteurs uniques sur votre [nom du blog]” peut vous intriguer suffisamment pour que vous cliquiez sur l’email et que vous le lisiez. Personne n’a envie de passer à côté d’une idée gratuite, et la probabilité que les prospects ouvrent l’email augmente considérablement. Un titre façon listicle avec des astuces ou des idées Les titres façon listicle (article sous forme de liste) dans les emails commerciaux constituent une façon simple et efficace d’attirer l’attention des prospects. Si vous avez recours à l\'email marketing, un titre avec “Les 10 meilleurs titres d’emails pour augmenter vos taux d’ouverture par 80%” vous attireront plus qu’un titre du type “Titres d’emails pour augmenter vos taux d’ouverture”. L’utilisation de chiffres dans le titre donne au prospect une idée claire de ce qu’il va lire. Des titres d’emails personnalisés avec une question : “Bonjour [Nom du Prospect], [Question que le prospect cherche à résoudre] ? Si François écrit du contenu, alors un email avec un titre comme “Bonjour François, savez-vous comment écrire du contenu captivant qui génère du trafic ?” va sûrement pousser François à ouvrir l’email puisqu’il s’attaque à l’un de ses problèmes. Les titres contenant une question sont une très bonne manière de motiver les gens à ouvrir ces emails, car ils contiennent la promesse que le contenu de l’email vise à les aider à atteindre un objectif. N’ouvrez pas cet email La psychologie humaine est souvent inversée. Si quelqu’un vous empêche de faire quelque chose, vous avez toujours plus envie de le faire. Ce titre est la façon la plus simple et efficace de susciter assez de curiosité chez les prospects pour qu’ils ouvrent vos emails. Des titres d’emails avantageux pour le prospect : “Un [avantage] pour [Nom de l’entreprise du prospect]” Si une entreprise, disons “ABC Inc.”, a récemment lancé un blog et cherche à augmenter sa base d’abonnés, alors un titre d’email de ventes tel que “Obtenez vos 2000 premiers abonnés au blog d’ABC Inc.” va invoquer l’intérêt personnel du prospect, qui va ouvrir l’email pour découvrir ce qu’il contient pour l’aider à augmenter le nombre d’abonnés au blog, et à le faire grossir. Ce niveau de personnalisation dans le titre a de bonnes chances d’attirer l’attention du prospect. Un email sans titre/Un email dont le titre est vierge Oui, vous avez bien lu. Si vous n’arrivez pas à trouver de titre et que vous vous triturez l’esprit depuis un certain temps, alors tapez le corps de l’email et appuyez sur ENVOYER. D’après une étude menée par Sidekick, les emails contenant un titre vierge sont ouverts 8% de plus que ceux qui contiennent un titre. Souvenez-vous que la conception d’un bon ou d’un mauvais titre pour votre email de vente peut faire toute la différence entre un email lu par le client et converti, et un email qui reste mort dans le dossier des spams. Le but ultime est de faire se démarquer l\'objet de votre email commercial. Il ne s’agit là que de quelques titres d’emails commerciaux convaincants, qui augmenteront vos taux de réaction aux emails. Il vous appartient de choisir comment personnaliser ces titres selon votre niche, afin d’augmenter vos taux d’ouverture et de conversion. Quels sont vos objets d’emails de ventes préférés, ceux qui se sont démarqués dans vos campagnes de marketing par email ? Partagez vos expériences dans les commentaires ci-dessous !


Lire plus
Nouveaux modèles intégrés : eBay, Etsy, LinkedIn, Twitter, Pinterest, Facebook Events

Nouveaux modèles intégrés : eBay, Etsy, LinkedIn, Twitter, Pinterest, Facebook Events

Produit & Design Projet Lean • mai 19, 2016

Souvent, le marketer novice se demande : “dois-je opter pour l\'option A ou B dans mon plan de marketing ?” Peu importe ce que A et B représentent, la réponse n’est jamais l\'un ou l\'autre...mais tout en même temps. Tous nos canaux marketing fonctionnent le mieux quand ils sont utilisés de concert. Nos modèles d’intégration Benchmark Email rendent cette opération très simple. Nous sommes fiers d’annoncer de nouveaux modèles d’intégration pour eBay, Etsy, LinkedIn, Twitter, Pinterest, et Facebook Events. eBay Attirez plus d’attention sur les articles que vous avez en vente sur eBay. Promouvez un ou plusieurs articles avec ce modèle d\'intégration eBay. Cela signifie que vous n’êtes pas restreint au seul public d’eBay, mais vous pouvez également faire de la publicité auprès des clients récurrents, des abonnés et plus encore. Etsy Partagez les articles de votre boutique Etsy avec vos abonnés. Promouvez jusqu’à 15 de vos offres les plus récentes avec l’option modèle Etsy. Facilitez les ventes récurrentes, obtenez plus de visibilité sur les créations de votre boutique Etsy et vendez davantage. LinkedIn Transformez vos abonnés en followers sur LinkedIn en partageant vos informations récentes. Les données de votre entreprise et les trois informations les plus récentes sont incluses dans l’option modèle LinkedIn. Vos followers LinkedIn ne seront pas toujours des abonnés, et vice versa. Cette option permet de réduire cet écart. Twitter Convertissez vos abonnés email en followers sur Twitter, en partageant vos tweets récents. Jusqu’à cinq des tweets les plus récents de votre entreprise sont inclus dans l’option modèle Twitter. Même si vos abonnés vous suivent déjà sur Twitter, ils ne voient peut-être pas tous vos tweets. Faites en sorte qu’ils soient vus à l’aide de cette intégration. Pinterest Transformez vos abonnés en followers sur Pinterest en partageant vos tableaux. Augmentez la visibilité de vos tableaux Pinterest et étendez leur portée au-delà de la plateforme. Facebook Events Augmentez la fréquentation de vos évènements Facebook en les promouvant via l\'email marketing. Faites la publicité d’un ou plusieurs évènements Facebook avec l’option Facebook Events. En plus, vous bénéficiez des rapports en temps réel Benchmark Email. Ainsi vous pourrez mieux mesurer l’intérêt porté à vos événements.


Lire plus
Comment l’heuristique de la conversion s’applique au contenu de marketing par email

Comment l’heuristique de la conversion s’applique au contenu de marketing par email

Aller plus loin • mai 17, 2016

Ce mois-ci, nous avons introduit une nouvelle formule marketing présentée au sommet Marketing Sherpa 2016. Elle s’appelle l’Heuristique de la Conversion, et elle est définie par l’objectif final : la conversion. C = 4m + 3v + 2(i-f) – 2a La meilleure façon de comprendre la formule n’est pas de commencer par le « C » qui signifie conversion – mais par l’autre extrémité ; c’est par 2a que la formule commence, et « a » signifie anxiété. Que signifie vraiment l’anxiété ? En marketing par email, vous ne pouvez pas vendre des produits dans un email ; vous ne pouvez vendre qu’un clic. Donc quand un consommateur fait partie de votre campagne d’email, il faut que cela se reflète. Tous les efforts doivent converger vers le point de conversion. Et en marketing par email, ce gros « C » a l’air un peu différent de celui qui est, disons, sur votre page web. Quand votre lecteur parcourt ses emails, et voit votre message, l’objectif n’est pas de lui faire faire acheter le produit. S’il achetait le produit, ça voudrait dire qu’il est sur votre site web, qu’il a mis des choses dans le panier et qu’il est sur le point de régler, ou qu’il est prêt à décrocher le téléphone ou à vous contacter par email. Sur votre site web, cette conversion s’articule autour du point de contact final avant que ce client devienne client et s’investisse dans votre marque. Dans une campagne de marketing par email, vous ne vendez pas le point final de la conversion. Dans une campagne de marketing par email, vous vendez ce clic vers la page de destination. Cette page de destination peut être votre site web, cela peut être une page ultérieure dans l’entonnoir pour les mener à la conversion. Quoi que ce soit, vous vendez le clic. Notre prochaine question est, à quoi ressemble l’anxiété dans une campagne d’email ? Dans le contexte du marketing par email, l’anxiété prend la forme d’un clic. Le terme « heuristique » dans « heuristique de la conversion » est défini comme la façon d’amener quelqu’un à découvrir ou à apprendre quelque chose par lui-même, et de le guider à travers un processus pour parvenir à cette fin. Dans cette veine, chaque symbole de l’équation pousse les marketers à considérer tous les éléments de la prise de décision qui existent avant que la conversion ne soit accomplie. Si elle n’est pas accomplie, c’est que votre lecteur atteint (ou a atteint) un point d’anxiété – en d’autres termes, d’incertitude. L’anxiété peut être déterminée par plusieurs facteurs. Les facteurs les plus communs de l’anxiété dans une campagne de marketing par email concernent le contenu. Les gens pensent que c’est le design ou la marque, mais non, c’est le contenu. Tout d’abord, le lecteur ne doit pas avoir à se transformer en Sherlock Holmes pour comprendre ce que vous dites. Votre contenu doit être clair et concis, et répondre aux questions quoi, pourquoi et qui. Et même si certaines entreprises répondent à cette question, elles perdent toute notion d’imagination. Le marketing par email n’est pas différent des autres types de marketing en ce qui concerne la formulation – ce qui signifie que les gens ont toujours besoin d’être séduits. Vous devez balancer l’info sur un plateau, et poussez le tout vers votre lecteur, en utilisant un ton qui évoque soit la paresse, soit la panique dans la précipitation. Ni l’un ni l’autre n’est attirant, mais les deux déclenchent l’anxiété. Ecrivez des messages clairs et précis et laissez le template, le graphisme et le design de manière générale dire au client ce qu’est le « qui ». Tout ce dont vous avez besoin de vous occuper, c’est le quoi et le pourquoi. Si votre contenu est plus long qu’un email classique, alors ayez l’obligeance de fournir un URL direct pour qu’il puisse visiter la page ou la sauvegarder pour plus tard. Donnez une liste de points en introduction ou une synthèse des points essentiels abordés dans l’email. L’idée, c’est que ce n’est pas parce que vous avez l’attention de votre lecteur, que vous n’êtes pas obligé de le traiter comme un invité dans votre espace numérique. Accordez de l’importance à sa présence et à son temps pour réduire toute friction dans son expérience avec votre marque.


Lire plus
Infographie: Profitez du Printemps pour procéder au grand ménage dans votre emailing

Infographie: Profitez du Printemps pour procéder au grand ménage dans votre emailing

Aller plus loin • avril 18, 2016

Le ménage de Printemps est une tradition annuelle durant laquelle on nettoie son logement, ses bureaux pour leur donner un peu d\'air frais. Ce ménage peut s\'appliquer également à l\'email marketing afin de mettre toutes les chances de son côté en matière d\'emailing. Voici une infographie qui vous donnera des idées pour faire le ménage au sein de votre email marketing !


Lire plus
Utiliser les emails autorépondeurs pour optimiser votre productivité

Utiliser les emails autorépondeurs pour optimiser votre productivité

Aller plus loin • mars 16, 2016

108,7 milliards, c’est le nombre d’emails qui sont échangés chaque jour. Environ 40 heures par an et par individu sont dédiées à la gestion de cet impressionnant volume d’emails. Cette gestion des volumes est aussi un enjeu majeur au quotidien pour les entreprises. Il est pourtant possible de gagner en efficacité, en adoptant les bons réflexes afin de gagner rapidement en productivité. Voici comment procéder. Les 3 choses que vous pourriez améliorer Il n’y a aucune raison pour que vous vous sentiez obligé de vérifier les emails de votre boîte de messagerie un par un. Cependant, la plupart des employés disent ressentir de la pression à répondre aux emails le plus rapidement possible. Certains secteurs se sentent particulièrement concernés comme par exemple dans les nouvelles technologies, les nouveaux médias ou encore dans les start up. Cela influence directement la manière dont on va gérer sa journée et cette pression ne devrait pas avoir lieu. Premièrement, si vous consultez chaque email qui arrive, vous vous laissez distraire et dicter quelles sont vos priorités. Deuxièmement, ouvrir tous les emails peut conduire à en laisser de côté et en oublier. Ce n’est pas parce que vous l’avez ouvert que vous l’avez traité. Troisièmement, vous amenez vos clients et collègues à de trop grandes attentes. Vous les habituez à être à leur disposition et accourir à chaque fois qu’ils tirent la sonnette. Détendez-vous et espacez vos réponses ! 2 choses à faire si votre entreprise est obsédée par les emails. Si vous travaillez dans un environnement où le temps de réponse à un email est crucial ou que vous ne pouvez vous empêchez de surveiller l’arrivée d’email en provenance de certaines personnes, il y a deux choses que vous puissiez faire pour mieux gérer votre temps. Premièrement, installer des notifications pop-up sur votre ordinateur ou votre téléphone pour vous prévenir de l’arrivée d’emails. Personnellement, je préfère recevoir les notifications sur mon téléphone de sorte à avoir la liste dans l’ordre. J’ai déjà tellement d’applications ouvertes sur mon ordinateur que les notifications se retrouveraient noyées. Le fait d’avoir la liste des messages reçus sur votre téléphone vous permet de répondre immédiatement aux plus urgents et de laisser pour plus tard ceux qui peuvent attendre. Si votre culture d’entreprise prône une réponse systématique et rapide, alors répondez brièvement pour informer l’émetteur que vous avez pris connaissance de son email et reviendrez vers lui dès que possible avec les éléments de réponses demandées. Ainsi, vous avez fait votre devoir sans pour autant perdre du temps et de l’énergie en sautant d’une tâche à une autre. Mettez le de côté dans votre outil de gestion de projet type Wrike. Vous pouvez vous organiser une liste de tâche quotidienne rien qu’avec les emails à traiter et cocher ce qui a été traité. Une fois que vous avez une vision globale de la tâche à accomplir, vous pouvez l’inclure dans votre plan d’action. Il y a beaucoup de pression dans le fait de répondre et de traiter un message immédiatement. Arrêtez ça aussi. Vous ne pouvez pas tout résoudre dès qu’on vous le demande. Apprenez à visualiser et organiser l’ensemble de vos tâches avant de vous engager sur une tâche. Ceci dit, il y a une troisième option. Utilisez les autorépondeurs pour organiser votre journée. Installer un autorépondeur entre 6h et 14H. Utilisez un message disant que vous consulterez vos emails entre 14h et 16h (par exemple). Ajoutez que pour toute urgence, vous êtes joignable à tel numéro ou sur le support de votre choix. Vous pouvez également préciser que vous faîtes cela pour une meilleure productivité et pour optimiser votre temps de travail. Cette solution satisfait tout le monde : les émetteurs savent à quoi s’en tenir, vous avez répondu immédiatement et vous n’avez pas été interrompu par vos emails jusqu\'à temps d’avoir choisi de les consulter.


Lire plus
Le but de l’email marketing adapté aux données mobiles

Le but de l’email marketing adapté aux données mobiles

Aller plus loin • février 11, 2016

Vous avez surement déjà commencé à remplir vos objectifs de campagne d’email marketing du premier trimestre. Si vous avez bien tout fait, vous avez réussi à profiter des avantages de la planification des objectifs avant la fin de l’année dernière, et commencer à les remplir dès le 1er Janvier. Cela signifie que vous avez maintenant une quantité de données que vous pouvez exploiter pour évaluer le succès de toute initiative. Et alors que vous aurez envie de lancer un examen complet pour rassembler et analyser toutes les données du trimestre, vous aurez aussi besoin de lancer de plus petits cycles pour commencer à rassembler toutes les pièces du puzzle. Ce que vos données montrent peuvent varier d’un cas à l’autre, selon chaque industrie, selon ce que vous avez lancé dans vos campagnes. Cependant, une seule chose reste constante : la manière dont les clients interagissent avec la technologie et les campagnes digitales tend à rester constante. La première observation de toutes les données utilisateurs est que la plupart de vos clients vont devoir être engagés sur leurs appareils mobiles. Cela inclut les smartphones et les tablettes. Idéalement, c’est quelque chose que vous devez prendre en compte lors de votre étape de planification – sinon, il n’est pas trop tard. Vérifier à la fin de premier mois de toute nouvelle stratégie aide les équipes marketings à corriger les erreurs, comme l’affacturage dans le mobile de leurs campagnes. Objectif  #1: Créer une campagne d’emailing adaptée aux mobiles Entre 15 et 70% des inscrits aux campagnes d’emailing y accèdent depuis une technologie mobile. Pour vous, cela signifie que chaque email que vous envoyez doit être adapté aux mobiles et être testé sur plusieurs appareils mobiles avant d’envoyer la campagne finale. C’est un grand oubli dans de nombreuses entreprises, particulièrement celles qui mettent en place des campagnes auprès de leurs clients : elles ne testent pas ces campagnes sur le mobile, et encore moins sur le type d’appareil utilisé par le client. Même si votre engagement mobile reste encore marginal, le fait est que la tendance du mobile monte. C’est une bonne idée de considérer que le mobile n’est pas qu’une méthode de visionnage secondaire, mais à la même importance que l’accès à travers un ordinateur. Objectif  #2: Mieux comprendre l’audience Lorsque vous définissez vos objectifs, créez un profil type de votre utilisateur. C’est une audience B2B, B2C ou hybride ? Une fois que vous aurez établi cela, vous pourrez mieux comprendre le positionnement à adopter. Par exemple, une étude montre qu’environ 57% des campagnes B2C sont vues depuis un appareil mobile, alors que seulement 42% des campagnes business to business sont visionnées depuis un mobile. Poussez l’étude encore plus loin. Demandez-vous, s’ils ouvrent depuis un mobile, depuis quel support n’ouvrent-ils pas leurs emails ? La réponse est directement depuis un portail web à travers un bureau. Une étude de Novembre 2015 par Litmus montre que les webmails et l’accès par bureau a considérablement chuté en 2015, avec une baisse de 13% depuis le début de l’année. Où ont dérivés ces groupes qui utilisent désormais des applications d’email, comme Gmail, pour accéder à leur compte sur mobile ? D’après une conférence de May 2015 par Google/TechCrunch, Gmail à désormais 900 millions d’utilisateurs (entreprises et consommateurs), avec 75% de ce chiffre qui accède à son compte depuis un mobile. Vos données, à un certain niveau, peuvent refléter ce fait ou non. Si non, c’est parce que vous n’accédez pas à ce niveau de données – Mais c’est précisément ces informations dont vous aurez besoin pour être en mesure d’aller de l’avant avec succès. Le mois prochain, vos principaux objectifs devraient être d’optimiser vos modèles d’email, vos contenus et vos designs pour devenir bien plus adaptés aux mobiles.


Lire plus
Privacy Shield : l’accord entre l’Europe et les USA pour remplacer le Safe Harbor

Privacy Shield : l’accord entre l’Europe et les USA pour remplacer le Safe Harbor

Aller plus loin • février 4, 2016

Dernièrement, nous vous avions informé de la fin du Safe Harbor et ses conséquences pour les émetteurs d’emails marketing. Nous vous avions prévenu que de nouvelles mesures étaient en cours de négociation, et bien c’est chose faite. Cette semaine, la Commission Européenne et les Etat Unis ont trouvé un accord concernant les flux de données transatlantiques : le Privacy Shield. Cette nouvelle mesure concerne les éléments suivants : Des obligations et une mise en application stricte pour les entreprises utilisant des données personnelles européennes : les entreprises américaines collectant des données personnelles d’abonnés européens devront respecter un certain processus de collecte des données afin de garantir le respect des droits individuels. Le département du commerce américain accompagnera les entreprises dans cette démarche. Les entreprises américaines seront donc soumises à la loi américaine de la Federal Trade Commission. De plus, toutes les entreprises intégrant des données personnelles européennes devront respecter les décisions de l’Autorité de Protection des Données Européennes. La protection des droits des citoyens européens grâce à plusieurs mesures : cela implique la nomination d’un médiateur qui aidera les citoyens en cas de litige sur l’utilisation de leurs données personnelles. Ils pourront facilement engager une demande d’enquête ou une plainte et les entreprises se devront de répondre en un temps imparti. En plus de ce nouvel accord, une revue annuelle sera communiquée à toutes les agences américaines pour s’assurer que les mesures restent pérennes dans les années à venir. Cette revue sera sous la responsabilité de la Commission Européenne et du département du commerce américain. Sans aucun doute, Privacy Shield était la mesure attendue sur les marchés utilisant les flux de données Internet. Benchmark Email continue d’adhérer aux dernières lois en vigueur afin de garantir une total protecteur pour les utilisateurs de données. Pour plus d’informations, n’hésitez pas à nous contacter à l’adresse suivante : support@benchmarkemail.com


Lire plus
Previsão: os 4 maiores desafios de e-mail que sua empresa enfrentará em 2016

Previsão: os 4 maiores desafios de e-mail que sua empresa enfrentará em 2016

Aller plus loin • janvier 11, 2016

Esteja preparado para potencializar o seu e-mail marketing quando entrarmos em 2016. Neste último ano presenciamos um grande salto na evolução do e-mail, sendo a maior novidades a invenção das \"tecnologias vestíveis\". Em 2016, os desafios incluirão (1) crescer sua lista, (2) manter sua lista, (3) compreender a psicologia dos dispositivos móveis, (3) vídeos, e (4) virar a mesa e focar nas necessidades de marketing. Começando de baixo para cima, o desafio mais comum enfrentado por todos os marqueteiros a nível empresarial é como crescer sua lista de e-mail marketing. A solução é o popup \"lightbox\", mas mesmo o \"lightbox\" tem seus próprios desafios. Você provavelmente já viu um \"lightbox\" antes, são aquelas janelas que surgem antes que o usuário possa acessar uma página completamente. Essa janela \"pede\" algum tipo ação, que normalmente é se inscrever para a lista de e-mail. No entanto, nem todas os \"lightbox\" são iguais, o ideal é que tenham criatividade e sejam bem apresentados. Assim, um dos desafios em 2016 não será apenas garantir que você use o \"lightbox\", mas sim certificar-se de que você possui um forte elemento visual que atue como um convite à sua marca e não como um spam. O próximo desafio vai ser garantir que as pessoas não cancelem a inscrição da sua lista de contatos, e para isso é preciso garantir que você esteja pensando como elas. Sua audiência está sempre em movimento e há um aumento da demanda de atenção que implica em ter cada vez menos tempo para dedicar às empresas. Compreender isso significa criar conteúdos que sejam amigáveis aos dispositivos móveis e entender a dinâmica da psicologia destes aparelhos. O acessar de e-mails no celular se tornou muito importante, e provavelmente porque é algo que você pode rapidamente enquanto está em uma fila ou esperando uma reunião para começar. Mas o envio de mensagens em dispositivos móveis é mais do que apenas uma comunicação otimizada para celulares, é dar às pessoas algo para se envolverem durante um curto período de tempo. A resposta para isso é o vídeo. Vídeos ganharam muito espaço no Vine e no Instagram, então por que não levar isso para suas campanhas de email marketing também? Os vídeos não são apenas mais envolventes porque cultivam uma relação íntima com o usuário, como também são muito mais fáceis do textos escritos. Dito isto, dispositivos móveis são muito mais do que apenas o que seus leitores utilizam. A grande tendência para 2016 é chamar a atenção para o remetente e não apenas para o receptor, ou seja, como você engaja seu público em uma campanha de e-mail. Sendo assim, pense bem em seus objetivos de e-mail marketing de forma que seu plano inclua benchmarks em cada trimestre para cumprir as metas e assim tornar o processo mais fácil para sua equipe.


Lire plus
12 bonnes résolutions pour optimiser votre stratégie d’email marketing en 2016

12 bonnes résolutions pour optimiser votre stratégie d’email marketing en 2016

Aller plus loin • janvier 10, 2016

Rédiger sa liste de bonnes résolutions au passage de la nouvelle année est devenu une tradition : perdre du poids, sourire plus, lire des livres, partir en voyage à New York… Elles sont diverses et variées mais idéales pour nous faire prendre conscience que les petits changements peuvent faire une grande différence. Toutes ces bonnes intentions ne doivent pas simplement s’appliquer à vos objectifs personnels. Chez Benchmark, nous souhaitons que vous accomplissiez le meilleur en terme d’email marketing en cette année 2016, et nous sommes sûrs que les résultats seront au rendez-vous grâce à ces 12 bonnes résolutions à appliquer à votre stratégie d’email marketing. Nous espérons que vous allez aimer nos idées, et bien entendu si vous avez d’autres suggestions, laissez-les en commentaire. Voici les nôtres : Envoyez vos newsletters à des heures fixes Mettez à jour vos listes de contacts régulièrement Récompensez vos abonnés les plus actifs Ne faites pas juste de la publicité ! Envoyez du contenu intéressant Créez des campagnes originales et créatives Définissez votre stratégie avec des objectifs SMART Utilisez un rapport de campagne email pour voir où vous pouvez vous améliorer Intégrer un formulaire d’abonnement sur votre site web et votre page Facebook Créer un autorépondeur pour souhaiter à vos clients un joyeux anniversaire Evitez d’organiser des campagnes saisonnières à la dernière minute NN’envoyez jamais une campagne avant d’avoir effectué un test A/B Créez de l’interaction avec des enquêtes et sondages Voici nos 12 bonnes résolutions concernant votre stratégie d’email marketing en 2016. Pour les tenir, vous aurez besoin du meilleur outil d’email marketing et son excellent service client : Benchmark Souscrivez à un compte premium et vous pourrez bénéficier de tous les avantages inclus : envois illimités, pas de logo Benchmark, gestion du compte master et du sous compte en ligne, emailing ciblé, outil de test A/B avancé, et plus de sécurité grâce au Security PIN. Vous pouvez souscrire à un compte premium en ligne mais, si vous souhaitez plus d’informations, contactez votre responsable client ou envoyez nous un message via le chat, accessible depuis notre page d’accueil.


Lire plus
Pourquoi intégrer la vidéo dans une campagne e-mail est une bonne idée?

Pourquoi intégrer la vidéo dans une campagne e-mail est une bonne idée?

Aller plus loin • janvier 8, 2016

Vous projetez de lancer une campagne d’email marketing intégrant la vidéo et vous avez déjà réuni quelques bonnes idées. Mais inévitablement, une question vous taraude: Quel est le retour sur investissement ? Et oui, toute idée marketing aussi bonne et créative soit elle, doit répondre à quelques exigences pratiques, d’autant plus lorsqu’on passe du statut de start up à celle d’entreprise confirmée. Pour vous aider à répondre à cette question, j’ai formulé une liste de statistiques afin de vous aider à plaider la cause d’une campagne créative auprès de vos supérieurs: D’après Dr James McQuivey de Forrester Research, une minute de vidéo est égale à 1,8 million de mots. Imaginez rédiger un email de cette ampleur! Selon cette même source, la vidéo fait augmenter le taux de clic de 200 à 300% par rapport au texte seul. Par ailleurs, les emails marketing intégrant une vidéo ont vu une augmentation de plus de 50% de leurs abonnements e-mail. Selon le rapport 2014 « Etude et tendances des vidéos marketing » , publié par Flimp vidéo Management, 82% des annonceurs interrogés trouvent que les emails marketing intégrant la vidéo sont efficaces. Selon une étude Forbes, 75% des cadres regardent des vidéos en rapport avec leur profession chaque semaine et 65% visitent le site de l’annonceur après avoir vu la vidéo. Selon cette même étude, 59% des cadres préfèrent regarder une vidéo plutôt que lire un texte. Vous vous demandez combien de personnes regardent des vidéos chaque jour ? 100 millionsDCVVM,X, 90% des acheteurs en ligne pensent que les vidéos les aident à prendre leur décision d’achat. Le marché de l’email vidéo représente environ 45% du marché de l’email marketing en général selon comScore. Selon cette même source, l’utilisateur moyen passe un peu plus de 16 minutes par mois à regarder une vidéo. Selon Marketing Vox, sur 5000 personnes, 63,9%  regarderaient juste pour le plaisir une vidéo qui leur a été envoyée par e-mail. Selon Online Publishers Association, 80% des internautes se sont rappelés avoir vu une vidéo promotionnelle sur un site qu’ils avaient visité dans le mois. Parmi ces 80%, 46% sont passés à l’action après avoir vu la publicité : - 26% ont cherché plus d’informations à propos du sujet de la vidéo. - 22% ont visité le site cité dans l’annonce. - 15% se sont rendus dans l’entreprise présentée dans la vidéo. - 12% ont acheté le produit présenté dans la publicité. Selon le rapport Experian 2012 « Digital Marketer Benchmark and trend », inclure le mot « vidéo » dans l’objet d’un email  fait augmenter de 7 à 13% le taux de clic global. D’après videoretailer.org, utiliser le mot « vidéo » dans l’objet fait augmenter de 20% le taux d’ouverture par rapport au email dont l’objet ne contient pas le mot « vidéo ». Intégrer une vidéo dans un email génère un taux de conversion moyen 21% supérieur par rapport aux emails contenant une image seule, toujours selon le rapport Experian 2012. Selon David Daniels, ancien statisticien à Forrester Research et actuel membre de Relevancy Group, intégrer une vidéo dans un email peut multiplier le nombre de clics par 2 ou 3. Peu importe le marché sur lequel vous évoluez, la vidéo est efficace. Comment et où utiliser la vidéo ? Vous pouvez vous laisser guider par les statistiques et les tendances SEO. Si votre objectif est d’avoir plus d’abonnés et que vos ressources sont limitées, une première bonne option serait de créer une vidéo avec un message opt-in offrant un lien direct pour s’abonner. Bonne chance !


Lire plus
 
1 6 7 8 9 10