Tags: authenticité

Pourquoi mes emails vont-ils dans le dossier spams ?

Pourquoi mes emails vont-ils dans le dossier spams ?

• mars 17, 2019

La question du dossier spams est celle qui nous est le plus souvent posée. Si la plupart des réponses données à cette question vous semblent floues ou insatisfaisantes, c’est parce qu’il est difficile de trouver et d’expliquer toutes les raisons qui font qu’un email atterrit dans le dossier spams. Il faut d’abord comprendre le processus qui se trouve derrière l’envoi d’un email. Lorsqu’un email est sur le point de s’envoyer, il est dupliqué par le nombre de contact auxquels il doit être envoyé. Il traverse ensuite internet pour finalement atteindre votre abonné. Cependant, lorsqu’il demande à atteindre la boîte de réception d’un abonné, il doit faire face à un vigile appelé: le filtre anti-spam. Ce filtre anti-spam sert à déterminer si un email est fiable ou pas et surtout s’il a l’autorisation de rentrer. D’où la question: en quoi un email est-il fiable ou pas? Il y a plusieurs critères qui déterminent si un email est considéré comme sûr ou pas. Par exemple, Yahoo et Gmail ont chacun leurs propres critères et qui diffèrent quant à la sélection des emails considérés comme fiables. Ne confondez pas ces critères avec les catégories de Gmail (catégories Promotions et Réseaux Sociaux), car il s’agit ici d’une classification propre à Gmail et non de critère de fiabilité. Sachez que l’envoi d’emails vers un domaine privé peut s’avérer difficile, puisque l’hébergeur du domaine privé aura aussi ses critères. Les domaines privés sont généralement inscrits à des services comme Spamhaus (organisation sans but lucratif qui lutte contre le spamming), afin de rejeter certains emails sur la base de leurs propres analyses. Spamhaus publie régulièrement des listes d’adresses email dites “blacklistés” afin que les emails provenant de ces expéditeurs soient automatiquement placés dans les spams. Le pire scénario possible serait que vous vous retrouviez dans ce genre de liste noire. Heureusement les hébergeurs d’adresses email vous donne en général un premier avertissement avant de vous blacklister définitivement. Maintenant  que vous savez ce qu’il se passe lorsqu’un email est envoyé, nous pouvons vous expliquer quatres des raisons les plus courantes qui expliquent pourquoi un email atterrit dans un dossier spams: L’autorisation de vos abonnés à recevoir vos emails - Conformité au RGPD L\'authenticité et l\'identité de votre domaine d’envoi - Registres DKIM & CNAME Le contenu de vos emails - Contenu approprié ou non La vitesse et la fréquence d’envoi - Envois excessifs et spamming L’autorisation de vos abonnés à recevoir vos emails est d’une importance consídérable concernant la délivrabilité de vos emails. En effet, depuis Mai 2018 et suite à l’utilisation abusive de données privées des utilisateurs de Facebook, le Règlement Général de Protection des Données a été voté en Europe. Ce règlement s’applique à toute entreprise décidant d’utiliser les données d’un particulier dans le but de le contacter et de vendre ses services ou produits. Avant d’envoyer vos campagnes à vos contacts, assurez-vous d’être conforme au RGPD et d’avoir leur autorisation pour les contacter. Si vous utilisez des bases de données achetées sur internet ou récoltées de manière illicite, vous serez considéré comme un abuseur et tomberez constamment dans les spams. L\'authenticité et l\'identité de votre domaine d’envoi est un paramètre important si vous possédez un domaine privé. Pour certifier l’identité de votre domaine d’envoi et prouver que vous êtes un expéditeur fiable, il est important de configurer les registres DKIM dans les paramètres de votre hébergeur de domaine. Le registre DKIM (DomainKeys Identified Mail) aide à lutter contre l’usurpation d’identité (spoofing) en ajoutant une sorte de signature digitale dans l’entête de vos courriels, laquelle sera contrôlée par les ISPs. Le contenu de vos emails joue un rôle clef dans l’analyse de votre fiabilité puisque les mots contenus dans ceux-ci seront scannés par les ISPs sur base d’une liste de mots dit “de spammeurs”. Pensez donc au vocabulaire utilisé et à équilibrer les images, les liens et le texte entre eux. Évitez aussi d’utiliser des symboles, des lettres majuscules ou des mots faisant allusion à des prêts hypothécaires, etc… . La fréquence et la vitesse d’envoi de vos emails est un des facteurs qui déterminera votre réputation. Si votre email est conçu pour être envoyé mensuellement, envoyez-en un par mois, si vous souhaitez créer des campagnes hebdomadaires, envoyez vos campagnes une fois par semaine. Mais ne commencez pas à envoyer massivement et de manière continue des emails à vos abonnés. Non seulement vos abonnés vont se sentir bombardés et vous perdrez leur intérêt, mais aussi cette méthode rendrait vos abonnés suspicieux et pourrait diminuer votre réputation d’envoi. Notez que votre réputation d’envoi détermine si un email sera accepté ou complètement rejeté (“deferred”) par les ISPs (Gmail, Yahoo, etc…). Certains fournisseurs accepteront vos emails sans problème pendant des mois, mais selon les statistiques faites par notre équipe support, il se peut que vos emails ayant été précédemment acceptés par ces mêmes fournisseurs, finissent parfois dans le dossier spams et sans explication valable. Benchmark a développé des outils et des astuces en ligne afin de vous aider à éviter le dossier spams, n’hésitez donc pas à les utiliser et à consulter les FAQs et les articles dédiés aux solutions proposées ci-dessus. Nous espérons que grâce à ces explications, vous serez en mesure d’anticiper de mauvaises surprises, et que votre réputation s’améliorera drastiquement. Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager à votre entourage et à nous laisser un commentaire ci-dessous.


Lire plus