Tags: Open Rates

Comment les points-clés de contact et la bonne conception des données peuvent aider avec les taux de clics et d’ouverture

Comment les points-clés de contact et la bonne conception des données peuvent aider avec les taux de clics et d’ouverture

Aller plus loin • janvier 20, 2017

Au niveau de l’entreprise, une campagne de marketing par courriels prend en moyenne entre deux et six heures, en fonction de l’étendue de la campagne. Vous investissez du temps à concevoir et réaliser le contenu du courriel, pour l’envoyer ensuite dans le cyberespace comme l’on tire une flèche à l’aveugle. Vous faites confiance aux gens pour vous lire. Pour être honnête, la plupart d’entre vous espèrent seulement que quelqu’un vous lira. Par définition, c’est une mauvaise pratique du marketing par courriels. Cela revient à louer un bateau pour aller pêcher, choisir le meilleur spot, utiliser le meilleur appât, tout mettre en place pour ensuite s’éloigner de la ligne dès que vous l’avez lancée à l’eau. Faire tout ce travail pour finalement ne pas aller jusqu’aux dernières étapes n’est pas digne d’un organisme lean. Un organisme lean reste dans les parages pour regarder combien de poissons mordent à l’hameçon. Dans votre cas, chaque campagne de courriels que vous envoyez est comme une ligne lancée à l’eau. Une partie du cycle complet de marketing par courriels est de consulter les rapports de campagnes et de voir vos taux d’ouverture et de clics. Comprendre les taux d’ouverture et de clics – du courriel dans son ensemble mais aussi des liens contenus dans le message – fait partie intégrante du succès. Faire ce rituel après chaque campagne implique que vous compreniez vos données. Avec une vraie idée de ce à quoi ressemblent vos données, vous serez capables d’adapter vos futures campagnes pour que votre investissement dans le marketing par courriels et la promotion de votre marque alimentent vos ventes et la loyauté de votre audience. Diagnostic des données et points-clés de contact Comprendre les données était la clé de la Next Gen, un groupe privé qui aide les entrepreneurs à passer du succès à l’impact, en les impliquant dans des conversations autour du changement du monde. L’audience de la Next Gen est composée de gens puissants avec très peu de temps disponible. Ce qui signifie que pour qu’ils lisent quelque chose, ça doit en valoir la peine. Vous pourriez penser que pour qu’une campagne fonctionne, il faut par défaut adopter un ton sérieux. Pourtant, cette stratégie n’était pas très fructueuse et a mené à un très bas taux d’ouverture. Leur équipe marketing a commencé par revoir la première étape de toute campagne : le titre. Elle l’a remplacé par un titre intéressant, recréant le FOMO (fear of missing out, ou crainte de manquer quelque chose) qui avait engendré l’inscription au groupe en premier lieu. Les taux de clics et d’ouverture ont bondi dès la première semaine. La capacité à ne serait-ce que remettre en question le premier contact avec votre audience (le titre) vient de l’étude des données des campagnes précédentes. Les données vous permettent de prendre du recul vis-à-vis de la nature émotionnelle du marketing, et de regarder les choses avec l’objectivité d’un scientifique. Mais nous ne sommes pas de scientifiques. Nous ne voulons pas être envahis par les données, c’est pourquoi le design des données est aussi important que les données en elles-mêmes. Pourquoi le design des données est indispensable? Votre template de courriel n’est pas la seule chose que vous devez concevoir avec soin. Pour la plupart des équipes marketing, l’analyse des données est un vrai challenge. Elle prend du temps et – pour être honnête – est assez difficile à réaliser. C’est pourquoi choisir un fournisseur de marketing par courriels qui vous livre des analyses bien conçues fait partie des choses que vous devriez considérer. Benchmark, par exemple, offre des analyses propres avec un design simple et délivre l’information sous deux formes. Ainsi vous pouvez avoir rapidement un aperçu général et un rapport détaillé, qui se comprennent en quelques secondes. En comparaison, les principaux fournisseurs de marketing par courriels offrent des analyses rudimentaires qui mettent en évidence quelques chiffres mais ne donnent pas d’aperçu général.


Lire plus
Quel est le taux d’ouverture prévu pour mon industrie?

Quel est le taux d’ouverture prévu pour mon industrie?

Emailing • novembre 30, 2016

Un taux d’ouverture dépend d\'une variété de choses quand il s\'agit de marketing par courriel. Tout le monde ne peut ouvrir votre courrier électronique, vous ne devez donc pas vous attendre à un taux d\'ouverture de 100% lorsque vous envoyez une campagne. Il n\'est pas impossible d\'obtenir 100%, mais vous devrez être un peu psychique. Quel est donc le taux d\'ouverture prévu d\'une campagne de courrier électronique? Certains seraient surpris de constater qu\'en moyenne, toutes industries confondues, c\'est de 15% à 20%. Étant donné que c\'est le cas dans toutes les industries, essayons de décomposés ces différentes industries, mesuré au cours d\'une année comme Smart Insights nous l’indique : Automobile : 24,9% Logiciels informatiques : 22,1% Service alimentaire : 22% Assurance : 29,7% École : 27,9% Nous pouvons voir que la moyenne, lorsqu\'on la décompose en différentes industries, est améliorée. Ne vous inquiétez pas si vous n\'obtenez pas ces chiffres! Il y a certains outils et astuces que vous pouvez mettre à profit afin d\'augmenter votre taux d’ouverture ... même si c\'est juste un peu. Segmenter votre liste. La création d\'une liste segmentée et ciblée améliorera vos tarifs d\'ouverture. Dans le commerce de détail, vous pouvez essayer de suivre quels produits intéressent vos abonnés et essayer de promouvoir des produits similaires. Énumérer l\'hygiène. Lorsque les gens entendent l\'hygiène de la liste, ils pensent: «Supprimer les contacts, NON!» Cependant, la suppression de contacts qui ne lisent pas ou n\'ouvrent pas votre courrier électronique est bénéfique lorsque vous y réfléchissez bien. Vous réduisez le nombre total d\'e-mails que vous envoyez, vous faisant économiser de l\'argent. Vous réduisez également les Greymails et les possibles plaintes pour abus, ce qui augmentera votre productivité. Aperçu du texte. Il s\'agit d\'un outil avancé pour certains qui permet aux utilisateurs de contrôler ce que les abonnés voient avant même d\'ouvrir le courrier électronique, incitant les utilisateurs à ouvrir le courrier électronique au-delà de la ligne d\'objet. N\'oubliez pas de ne pas mentir ou d\'être trompeur à ce sujet non plus.


Lire plus
Que devrais-je faire avec mon taux d’ouverture cauchemardesque ?

Que devrais-je faire avec mon taux d’ouverture cauchemardesque ?

Emailing • novembre 11, 2016

Peut-être que vous avez récemment envoyé une campagne d\'email, passé en revue vos rapports et fait une eu une double surprise. Non! Impossible ! Ce taux d’ouverture ne peut pas être vrai ! Peut-être qui si je rafraîchis la page ?  Non ..! C’est vrai. Ce taux d’ouverture peut être la cause de vos cauchemars, et vous faisant sursauter au milieu de la nuit avec des sueurs froides. Alors, comment réparer ça ? Nettoyer la liste Peut-être que votre taux d’ouverture est légèrement dû à un grand nombre d’abonnés inactifs remplissant votre liste. C’est très important de garder une bonne hygiène de liste. Recherchez les personnes qui n’ont pas ouvert vous dernières campagnes. Vous pouvez les retirer sur-le-champ, ou au moins faire une campagne de ré-engagement pour vous si vous pouvez remettre quelques abonnés inactifs dans votre liste. Travaillez sur votre ligne de sujets Votre ligne de sujets est votre pied dans la porte de votre boîte d’abonnés. C’est la première impression de chaque campagne et votre meilleure chance pour les motiver à ouvrir votre campagne. Rappelez-vous, votre ligne de sujets doit leur montrer de la valeur dans votre campagne d’emails. Ce n’est pas à propos de vous! Si vous n’écrivez pas les lignes dont votre service à besoin, cela est peut-être la cause de votre taux d’ouverture cauchemardesque. Faites comme si tout était pour l’abonné et soyez certain que vos campagnes tiennent les promesses de vos lignes. Ajustement du nom Les gens n’apprécient pas le sentiment d’être marketés. Parfois, l’envoi par votre nom de marque donne cet effet. Essayez d’utiliser le nom de votre PDG, le nom de votre manager d’email ou le manager du compte pour que vos abonnés aient un peu de familiarité. Ou combinez les deux. Par exemple, si vous deviez recevoir un email de ma part, il devrait indiquer “Geoffrey de Benchmark Email”. Faites un test A/B Assez de devinettes. Le test A/B est l’une des techniques les plus importantes que vous pouvez utiliser pour vos campagnes d’emails. Il vous indique comment vos abonnés sont susceptibles de réagir à vos campagnes. Vous pouvez tester les lignes de sujets, les noms des émetteurs et d’autres critères pour voir lesquels sont les plus probables pour voir votre campagne éclore. Le test A/B vous enverra une petite part à un pourcentage de votre liste et vous donnera les emails gagnant du reste de votre liste.


Lire plus